Aller au contenu principal

Ministère du commerce : Le prix des volailles au consommateur est fixé à 7 dinars par kilo

Ministère du commerce : Le prix des volailles au consommateur est fixé à 7 dinars par kilo

Les exportations tunisiennes ont réalisé, à la fin du mois d’avril 2018, une augmentation de 32% contre 20% des importations et ce grâce à la hausse des exportations des produits de l’agro-alimentaire, du textile et des industries électriques. Ces données ont été présentées par le ministre du commerce, Omar Béhi qui a expliqué que le retour à l’exportation et à la production est à l’origine de la baisse du déficit commercial. Cela permettra selon lui la réalisation d’un taux de croissance positif. 

Dans sa même déclaration à l’agence TAP, il a indiqué que la balance commerciale au cours des quatre premiers mois de 2018 a enregistré une évolution de 6 points par rapport à la même période de 2017 pour atteindre 73% et une baisse de son déficit de 4 points.

Le ministre a également rappelé que La Tunisie adhérera à la convention du marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) lors de la réunion des chefs des états africains à Burundi les 9 et 10 juin 2018. L’adhésion à cette convention offrira des opportunités d’exportation des produits tunisiens à un marché qui compte environ 500 millions de consommateurs et exempté des frais douaniers et permettra d’inciter les investissements étrangers à investir en Tunisie.

Par ailleurs, Béhi a indiqué que le ministère du commerce a signé un accord avec les abattoirs des volailles fixant un tarif ne dépassant pas les 6 dinars alors que son prix à la vente au consommateur est fixé à sept dinars par kilogramme. Il a ajouté, dans le même cadre, que les stocks en œufs disponibles sont estimés à 42 millions d’œufs à un prix variant entre 720 et 800 millimes (les 4 œufs) outre les stocks du lait qui ont dépassé les 30 millions de litres.
Toutes les matières de consommation seront disponibles au cours du mois saint du Ramadan et les opérations de contrôle seront intensifiées surtout au niveau de la distribution, selon lui. 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.