Aller au contenu principal

Meher Khelifi : "La plateforme Ahmini Nouvelle opportunité pour les femmes rurales"

Meher Khelifi : "La plateforme Ahmini Nouvelle opportunité pour les femmes rurales"

Meher Khelifi est un jeune Tunisien qui a mérité plusieurs prix pour son application «Ahmini» (littéralement : protège-moi) dédiée à la femme rurale. Cette application, fin prête, n’a pas encore vu le jour à cause de la lenteur des procédures administratives… 

Dans une déclaration exclusive à Flehetna, Meher Khelifi a indiqué que l’application « Ahmini » permet à ces femmes d’éviter les déplacements et les rituelles de la bureaucratie et bénéficier d’un service mobile de la sécurité sociale dont les cotisations pourraient être envoyées instantanément en temps réel à la CNSS.
« L’idée a commencé depuis des années… Au départ, et puisque j’ai vécu au milieu rural, j’ai observé des près les difficultés de cet environnement  et j’ai compris la disparité et l’inégalité entre les femmes qui vivent la bas et celles qui vivent aux villes…  Quand j’ai pensé à appliquer l’idée de cette application, je me suis orienté au début vers des formules d’assurance ou de  micro-assurances et là j’ai fait des recherches et des comparaisons avec les expériences existantes en Tunisie, en Afrique et même dans plusieurs pays arabes voisins… Cela demandait évidemment une réforme au niveau de la législation et un long parcours de procédures à faire afin d’y arriver … A ce moment je me suis orienté à une solution technologique… »A-t-i expliqué. 

Selon Meher Khelifi, « Le travail préparatif n’était pas facile, on a travaillé sur terrain pour connaitre le milieu et le besoin, on a dû créer un cahier de charge et on a eu plusieurs réunions avec des représentants de quatre ministères … Dans le cadre d’une approche de proximité, les équipes de collecte d’informations là où se trouvent les femmes, dans leur milieu de travail ont collecté des informations sur le nombre des heures travaillée et le cadre légal ou illégal de leur travail afin de déterminer la formule de cotisation avec la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).  
Interrogé sur le lancement réel de l’application, Meher Khelifi a indiqué que toutes les parties œuvrent au lancement réel de cette application. « Je ne manque pas de financement, au contraire, j’ai reçu plusieurs prix et j’ai reçu plusieurs offres de financement qui soutiennent cette application…Mais la seule contrainte réside au côté législatif de l’administration tunisienne qui devrait faciliter les procédures. J’ai été sollicité par beaucoup de sociétés et investisseurs étrangers mais j’ai tenu à réaliser ce projet en Tunisie…  » 

Concernant ses perspectives, Meher Khelifi a indiqué que « ce projet qui a été élu meilleur projet social en Tunisie sera présenté au Liban au mois de Mars 2019. Il sera également présenté dans plusieurs autres pays surtout que cette application bénéficiera d’une large opération de parrainage à l’échelle internationale au profit de la femme rurale. Nous avons eu une validation de la part de 180000 hommes d’affaires qui contribueront à ce projet … »

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.