Aller au contenu principal

Ezzar : L’Etat n’a rien fait pour activer le Fonds des catastrophes naturelles …

Ezzar : L’Etat n’a rien fait pour activer le Fonds des catastrophes naturelles …

Le président de l'Union tunisienne de l'agriculture et de la pêche (UTAP) Abdelmajid Ezzar a réitéré son appel pour l’activation du Fonds des catastrophes naturelles qui est un mécanisme d’indemnisation indispensable institué dans le cadre de la loi de finances 2018. 

« Aucune réunion n’a été tenue à ce propos, et aucun avancement n’a été enregistré en vue d’activer ce fonds ! » a-t-il affirmé, en notant l’urgence d’accélérer les procédures d’indemnisation des agriculteurs sinistrés par les inondations dans les régions de Nabeul qui n’ont rien reçu jusqu’aujourd’hui. 

Le premier responsable de l’UTAP a pointé du doigt « le retard et l’inefficacité du gouvernement qui charge des responsables qui ne sont pas spécialisés de résoudre les problèmes du le domaine agricole. » Il a dans le même contexte appelé le ministère de l’agriculture à « jouer son rôle et à réagir par rapport à ce dossier qui doit figurer à la liste de ses priorités ».

Pour rappel, le gouvernorat de Nabeul a subi des inondations violentes  qui ont  causé des dégâts importants en date du 22 septembre 2018. Selon les bilans officiels, les dégâts ont touché 864 hectares de légumes et 794 hectares  d’arbres fruitiers.   Les inondations ont décimé 90 mille volailles et 86 têtes d’ovins. Par ailleurs,  elles ont endommagées 180 ruches d’abeilles ainsi que 10 km de pistes agricoles. Ainsi les  inondations à Nabeul  ont eu des répercussions graves sur l’infrastructure, l’agriculture et les citoyens.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.