Skip to main content

Malgré les pertes causées par le sinistre, Abdalah Rebhi reste positif !

Malgré les pertes causées par le sinistre, Abdalah Rebhi reste positif !

Lors de son passage à l'émission matinale de Nessma, diffusée le lundi 13 novembre 2017, Abdallah Rebhi, le secrétaire d'État aux ressources hydrauliques et à la Pêche a parlé des dernières évolutions observées dans le Sud tunisien, après la catastrophe qui a causé la mort de plusieurs personnes ce week-end.

« Il y a aujourd’hui un retour progressif à la normale. L’essentiel des précipitations a eu lieu entre Médenine et Gabès. Les chiffres des précipitations dont nous disposons sont les suivants : Mareth 221 mm, Médenine 191 mm, Toujane 219 mm, Zarzis 195 mm et Djerba 166 mm. Je donne ces chiffres pour montrer l’exceptionnalité de ses pluies. Nous n’avons pas vu ça depuis plus de 50 ans ! Les membres de la commission nationale de lutte contre les catastrophes naturelles ont donc été pris de cours. Nous avons néanmoins essayé de prévenir la population à travers des éditions météo exceptionnelles et les radios locales. Mais l’eau est pire que le feu ! » a expliqué Rebhi.

Malgré les dégâts enregistrés et les pertes causés par ce sinistre, le secrétaire d'État aux ressources hydrauliques et à la Pêche s'est montré positive : « Ces pluies diluviennes ont engendré des crues exceptionnelles qui vont faire que l’an prochain, nous aurons une production agricole exceptionnelle dans la région ».

Dans le même contexte, Rebhi le secrétaire d'État a fait savoir qu'une opération de construction de plusieurs ouvrages pour retenir l'eau en plus d'un barrage.

Mr Abdalah Rebhi a tenu aussi à déplorer les pertes en vies humaines et salué le courage de ceux qui ont été sur terrain pour sauver les citoyens des eaux et des coulées de boues.

 

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.