Aller au contenu principal

UTAP : Le prix du litre d’huile d’olive doit être fixé au moins à 7,5 dinars vu la hausse des coûts de production

UTAP : Le prix du litre d’huile d’olive doit être fixé au moins à 7,5 dinars vu la hausse des coûts de production

La Fédération nationale des producteurs d’olives, relevant de l’UTAP, a appelé hier à fixer le prix du litre d’huile d’olive, d’au moins 7,5 dinars, vu la hausse du coût de la production. Ces prix de 5,6 dinars, le litre d’huile d’olivetémoignent, selon elle, d’une sous-estimation des sacrifices consentis par les producteurs et soutiennent plutôt, les spéculateurs.
Dans le cadre d’une réunion élargie au siège de l’organisation agricole, en présence des présidents des Unions régionales des principales régions productrices d’olives, la fédération a également exprimé son « refus catégorique des prix proposés par l’Office National de l’Huile (ONH) qui a renoncé à son rôle de régulateur »
Dans le même contexte , les oléiculteurs ont appelé le ministère de tutelle et l’ensemble des intervenants dans cette filière, à assumer pleinement leurs responsabilités, afin de sauver cette campagne, et ce, en mettant, à la disposition de l’ONH, les fonds nécessaires, pour acquérir les quantités d’huile d’olive qui représentent le quota fixe destiné à l’exportation vers l’Union Européenne, à des prix qui garantissent une marge bénéficiaire raisonnable à l’agriculteur. Ils ont notamment menacé d’adopter toutes les formes de lutte et d’intensifier leurs actions pour défendre leurs droits légitimes.
Source : Avec TAP 


 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.