Aller au contenu principal

Une équipe de chercheurs signale la présence d’un ravageur dangereux qui menace les figuiers en Tunisie

Une équipe de chercheurs signale la présence d’un ravageur dangereux qui menace les figuiers en Tunisie

Un phénomène très inquiétant de dépérissement du figuier a été observé dans les zones urbaines et périurbaines du grand Tunis. Ce phénomène s’est propagé pour toucher des figuiers vigoureux et en pleine production dans la zone de Mornag. Plusieurs arbres ont par conséquent été décimés, sans vraiment connaitre les causes de ce dépérissement. 

Devant la gravité de ce problème, et afin de faire face à la progression du phénomène en question, le Commissariat régional au développement agricole à Ben Arous a sollicité l’intervention des chercheurs du laboratoire de phytopathologie et d’horticulture à l’INRAT.
Après examen et analyse des symptômes, Dr Badii Gaaliche chercheur à l’INRAT nous confirme qu’il s’agit d’Hypocryphalus scabricollis (Eichhoff) (Coleoptera, Curculionidae, Scolytinae). H. scabricollis ; un scolyte de petite taille.

La protection du figuier contre Hypocryphalus scabricollis est désormais une nécessité absolue pour la sauvegarde de cette espèce, autochtone symbole d’éternité caractérisant le paysage urbain et arboricole, menacée de dégradation. L’intervention contre ce nouveau scolyte inféodé au figuier nécessite ainsi l’organisation d’une campagne nationale de sensibilisation pour la reconnaissance du ravageur (stade nuisible, nombre de générations, étendues des infestations) et la mise au point d’une stratégie de lutte basée sur la prophylaxie (élagage des arbres dépéris, incinération du bois attaqué) et l’emploi d’insecticides contre les stades sensibles du ravageur. 


Une description plus détaillée de ce phénomène est contenue dans l’article ci-dessous