Aller au contenu principal

Un projet innovant qui combine la pisciculture et l'oléiculture

Un projet innovant qui combine la pisciculture et l'oléiculture

Makki Ben Hmid est un jeune tunisien qui a eu recours à une manière innovante pour combiner la pisciculture et l'utilisation de son eau comme engrais pour la culture des oliviers. L’idée d'élever le tilapia dans la région d'Al-Boua sise au gouvernorat de Mazzouna à Sidi Bouzid s'inscrit dans le cadre d'un projet intégré qui combine la culture des oliviers et la pisciculture. 

Pour Makki Ben Hmid l'idée consistait au début à planter 17 500 oliviers sur une superficie de 40 hectares, ensuite entamer le projet d'élevage du tilapia pour utiliser l'eau d'aquaculture comme engrais organique naturel pour cultiver des olives au lieu de compter sur des engrais chimiques coûteux. 
Selon lui, ce projet bénéficiera de l'eau de l aquaculture riche en azote et bénéfique pour la culture. « On prévoit la production d’environ 400 tonnes de tilapia cette année, cette quantité sera exportée. Ce poisson serait notamment commercialisé sur le marché local au prix de 9 dinars le kilogramme. » A-t-il expliqué. 

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.