Aller au contenu principal

Un nouveau dispositif pour réduire les dommages des fruits et légumes lors de l’export

Un nouveau dispositif pour réduire les dommages des fruits et légumes lors de l’export

La société suédoise MOST, a développé un traqueur innovant qui aide à protéger les fruits et légumes pendant le processus d’exportation. Ce nouveau dispositif Most permet d’enregistrer des informations clés sur les envois périssables en temps réel. En effet, Most permet de suivre l’emplacement, la température, la quantité de lumière ou d’humidité dans les envois en transit maritime, et permet également de déterminer les meilleurs itinéraires pour le transport terrestre en temps réel.

Ce traqueur  dispose de deux capteurs numériques et d’un emplacement de suivi permettant ainsi de suivre la position des expéditions maritimes tout au long du voyage. Par ailleurs, il est connecté en continuité au cloud permettant aux  utilisateurs de suivre leurs produits via leurs téléphones ou tablettes. Le dispositif Most pourrait être une solution pour prévenir  les dommages des fruits et légumes lors  du transport, car il mesure tout impact sur le transport terrestre. Ainsi, s’il détecte un niveau d’impact qui pourrait causer des dommages au produit, les clients peuvent tout de suite opter pour un autre itinéraire. Par ailleurs, il réduit le nombre d’envois rejetés ce qui permet d’économiser le temps et l’argent tout au long du transport.  


Selon Jon Hjertenstein, le Directeur général de MOST, la société envisage l’expansion mondiale de cet appareil au cours des prochains mois et va commencer par recruter des représentants pour les marchés en Europe, en Amérique latine et en Amérique du Nord, ainsi qu’en Afrique du Sud et plus tard en Asie pour réaliser cet objectif.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.