Aller au contenu principal

Tunisie : MedMPA Network se poursuivra jusqu’en septembre 2019

Tunisie : MedMPA Network se poursuivra jusqu’en septembre 2019

Le Projet Régional pour le Développement d’un Réseau Méditerranéen d’Aires Protégées Marines et Côtières, MedMPA Network Tunisie, qui vise à aider à la création d’aires marines protégées dans le pays, se poursuivra jusqu’en septembre 2019, selon Soufiene Mahjoub, le responsable du programme maritime du Fonds mondial pour la nature (WWF). 

Ce projet consiste à « améliorer la conservation efficace des caractéristiques importantes de la biodiversité côtière et marine, au plan régional, grâce à la création d’un réseau cohérent d’Aires Marines Protégées (AMP) au plan écologique dans la région méditerranéenne », comme prescrit par le Protocole de la Convention de Barcelone relatif aux Aires Spécialement Protégées et à la Diversité Biologique en Méditerranée (Protocole ASP/DB). Il aide plusieurs pays partenaires (comme la Tunisie, l’Algérie, l’Egypte, le Liban, la Libye, le Maroc, la Turquie et autres)  à mettre en œuvre les éléments du Programme d’Action Stratégique pour la Conservation de la Diversité Biologique (PAS BIO) en région Méditerranée. 

En Tunisie, le WWF supervise la création de l’Aire Marine et Côtière Protégée (AMCP) de Tabarka en partenariat avec l’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL) et favorise les synergies des actions de conservation avec l’Aire Marine Protégée voisine d’El Kala en Algérie.
Dans un sens plus large, d’ici 2020, ce projet s’engage à la mise en œuvre d’un réseau cohérent et équilibré sur le plan géographique au niveau institutionnel qu’au niveau écologique , la garantie d’une représentation plus grande des habitats côtiers et marins vulnérables et critiques en Méditerranée bénéficiant d’une protection légale, l’amélioration des outils et de la capacité de gestion de sites méditerranéens de biodiversité côtière et marine reconnue et la mise en place de démarches innovatrices pour le financement d’initiatives de conservation de la biodiversité marine existante et future.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.