Aller au contenu principal

Seabex : Une plate-forme tunisienne intelligente dédiée à l’e-agriculture

Seabex : Une plate-forme tunisienne intelligente dédiée à l’e-agriculture

Lauréate de la 8e édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social 2018, Amira Cheniour, une jeune ingénieure tunisienne, vient de lancer son projet Seabex, de la société tunisienne I.T.Grapes, qui consiste en la création d’une plate-forme intelligente de contrôle et d’automatisation dédiée à l’agriculture de précision

Ce projet permet la rationalisation et l’optimisation des ressources notamment de l’eau, de l’énergie et des fertilisants, ainsi que l’augmentation de la production et de la qualité. « L’expertise en Internet Of Things (IOT), nous l’avons acquise depuis près de quatre ans mais le fait de l’appliquer pour l’agriculture était une décision assez audacieuse », a expliqué Amira dans une déclaration au Huffpost Tunisie. 
Consciente de la rareté de l’eau dans le pays, la ressource la plus convoitée dans l’agriculture notamment avec le réchauffement climatique, la jeune ingénieure a considéré que « la pénurie d’eau touche la productivité d’un secteur qui est le moteur de l’économie tunisienne. On consomme plus de 80% de nos ressources en eau dans l’agriculture »

Concernant ses perspectives, Amira Cheniour envisage la commercialisation de son projet dans deux grands marchés : l’Afrique et le Moyen-Orient. Elle envisage par ailleurs des deals de partenariats avec de grands noms dans le domaine de la Recherche et du Développement, ainsi qu’avec des partenaires technologiques : « Nous travaillons sur notre première levée de fonds et nous sommes en négociation avec différents investisseurs de l’Europe et de la zone MENA », a-t-elle indiqué. 

                                                                                                                                Source : Huffpost Tunisie. 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.