Aller au contenu principal

Radès : Près de 600 palmiers contaminés par le Charançon rouge et une large campagne de traitement s’impose ! 

Radès : Près de 600 palmiers contaminés par le Charançon rouge et une large campagne de traitement s’impose ! 

La municipalité de Radès (gouvernorat de Ben Arous) qui compte plus de 2000 palmiers, renferme 600 arbres contaminés par le charançon rouge qui est considéré comme l’insecte le plus dangereux pour les palmiers. 

Le secrétaire général de la municipalité Fethi Mejri a reconnu, hier au cours de la journée nationale de lutte contre le charançon rouge qu’ « au niveau de tout le gouvernorat de Ben Arous, sur un ensemble de 1760 palmiers atteints de cet insecte, 1680 arbres ont été traités depuis 2014 (…) L’effort continue à travers les campagnes du traitement des palmiers contaminés dans cette région.»

Pour sa part Anissa Brouk Riahi, chef-service de la protection végétale au commissariat régional de développement agricole de Ben Arous a indiqué que « cette campagne est de nature à contribuer à la lutte contre cet insecte ravageur avec l’appui des commissariats de l’agriculture dans les gouvernorats avoisinant en l’occurrence Ariana, Tunis, Nabeul, Manouba et Ben Arous. » Cette campagne se poursuivra dans les différentes municipalités qui comptent les plus des palmiers contaminés, à savoir Megrine, Radès, Ezzahra, Hammam Lif et Hammam Chott.

Pour plus d’informations sur le charançon rouge qui représente une menace réelle en Tunisie, veuillez consulter l’interview exclusive de M.Noureddine Nasr, chargé de la production végétale et de la protection des végétaux FAO-Afrique du Nord : 
http://www.flehetna.com/fr/le-charancon-rouge-une-menace-reelle-en-tunisie

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.