Aller au contenu principal

Purification du Bassin des Aghlabides à Kairouan par des carpes

Purification du Bassin des Aghlabides à Kairouan par des carpes

Purification du Bassin des Aghlabides à Kairouan par des carpes

Dans un objectif de purifier les eaux du bassin des Aghlabides, le Commissariat régional au développement agricole (CRDA) de Kairouan a eu l’initiative d’y introduire 85 poissons, particulièrement des carpes. Connu par leur capacité de se reproduire en grand nombre (plus de 50 mille œufs par poisson entre février et mars), les fonds de ce bassin seront totalement nettoyés et purifiés d’ici le mois de juillet prochain, grâce à ces poissons. En effet, ces espèces se nourrissent d’insectes, de larves et d’algues qu’elles puisent au fond des plans d’eau, ce qui devrait contribuer à purifier naturellement l’eau du bassin.  

Rappelant que  dans  le cadre du lancement d’une étude sur la restauration du Bassin des Aghlabides,  le chef du gouvernement Youssef Chahed a annoncé l’octroi d’un montant d’un million de dinars. 
Cette expérience, première en Tunisie, a été déjà testée à grande échelle au Maroc où près de 1.700.000 carpes chinoises ont été introduites en 2015, dans plusieurs barrages du Maroc pour purifier naturellement les eaux

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.