Aller au contenu principal

Programme d’appui à l’Initiative ENPARD Tunisie

Programme d’appui à l’Initiative ENPARD Tunisie

Le programme européen de voisinage pour l’agriculture et le développement rural (EuropeanNeighbourhood Programme for Agriculture and Rural Development–ENPARD) est une initiative politique, lancée et financée par l’Union Européenne en 2011, qui entend appuyer la coordination d’un cadre régional pour le dialogue et le partage d’expériences sur les politiques de développement agricole et rural, entre les pays bénéficiaires et l’Union Européenne. Mettant les personnes au cœur des politiques, elle entend ainsi contribuer à répondre à la question : «Quelles politiques pour soutenir les agriculteurs et les populations des territoires ruraux?".

Le projet d’appui à l’Initiative ENPARD Méditerranée, mis en œuvre par le CIHEAM-Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (CIHEAM-IAMM), a pour mission de mettre en œuvre les interventions s’inscrivant dans ce cadre et notamment d’animer le dialogue stratégique politique autour de thématiques de développement agricole et rural identifiées par chacun des pays bénéficiaires, en fonction de ses propres besoins, de ses priorités et de ses défis particuliers. Ce travail se fonde notamment sur la constitution d’un groupe de réflexion ou « Think Tank » dans chaque pays, formé de différentes catégories d’acteurs, investis en faveur d’un processus participatif et collaboratif d’échange d’expériences et de débats, produisant des connaissances partagées et alimentant une réflexion nationale autour de politiques renouvelées et durables

Dans ce cadre, le Ministère de l’Agriculture des Ressources Hydrauliques et de la Pêche (MARHP) et le CIHEAM–IAMM ont identifié deux thématiques de travail : 

     - l’évaluation du système de soutien au secteur agricole 

   - l’évaluation de l’impact de l’Accord de Libre Échange Complet et Approfondi (ALECA) sur l’agriculture tunisienne (Vous pouvez  télécharger la synthèse de la formation sur les négociations ALECA dans le secteur agricole en Tunisie

Ces thématiques font actuellement l’objet de trois études portant sur : 

    - l’évaluation de l’impact de l’ALECA pour la filière agrumes 

   - l’évaluation de l’impact de l’ALECA pour la filière lait 

   - l’évaluation du système de soutien au secteur agricole en Tunisie.

Ces études ont été officiellement lancées en octobre 2017.Leur réalisation est appuyée par un groupe de travail constitué de représentants des principales institutions concernées et des organisations paysannes et du secteur privé.

La première étude vise à analyser l’impact d’une ouverture accrue des frontières européennes aux agrumes tunisiens dans le cadre de l’ALECA et l’ouverture du marché tunisien aux agrumes européens. L’objectif est de formuler, sur la base des impacts mis en évidence, des mesures de politiques publiques (commerciales, agricoles…) répondant aux enjeux économiques, sociaux, environnementaux et structurels de cette ouverture de marché. (Vous pouvez télécharger l’état des lieux de la filière Agrumes ainsi que la synthèse de l’atelier d’échange Agrumes qui a eu lieu le 28 Mars 2018 )

La seconde étude a pour but d’évaluer l’impact, dans le cadre de l’ALECA, d’une ouverture des frontières tunisiennes aux produits laitiers européens. Les résultats de cette étude permettront d’éclairer le décideur tunisien sur les mesures à entreprendre dans le cas d’une ouverture du marché tunisien. (Vous pouvez télécharger l’état des lieux de la filière lait  ainsi que la synthèse de l’atelier d’échange lait qui a eu lieu le 27 Mars 2018 )

La dernière étude vise à faire le point sur les mécanismes de soutien au secteur agricole en Tunisie (instruments utilisés, volume financier…), de mesurer leur impact sur le budget de l’Etat et la part des subventions étatiques accordées à chaque acteur impliqué dans ce secteur, en faisant un focus sur les filières lait, agrumes, céréales et huiles d’olive. Cette première analyse doit permettre d’identifier des scénarios de réforme et des alternatives au système de soutien actuel et d’évaluer les impacts potentiels de ces scénarios. (Vous pouvez télécharger l’état des lieux de du secteur agricole  ainsi que la synthèse de l’atelier d’échange secteur agricole qui a eu lieu le 29 Mars 2018

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.