Aller au contenu principal

Mise en place d’un programme de lutte contre les maladies fongiques et parasitaires

Mise en place d’un programme de lutte contre les maladies fongiques et parasitaires

Dans le cadre des préparatifs engagés pour la saison agricole 2018-2019, le directeur général de la production agricole au ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Ezzeddine Chalghaf, a indiqué dans une déclaration à l’agence TAP, que «le premier problème, en Tunisie, est la fourniture des engrais chimiques, suite aux difficultés dont souffre le fournisseur, à savoir le groupe chimique de Tunisie qui ne peut procéder à la transformation des matières premières (Phosphate et dérivés). Dans ce cas, les services du ministère ne peuvent fournir que le super 45 (24 000 tonnes) le Di-ammonuim phosphate ou DAP (85 000 tonnes) et l’ammonitrate (200 000 tonnes) pour fertiliser le sol.

Pour ce qui est du désherbage et la lutte contre les maladies fongiques et parasitaires, tout un programme a été mis en œuvre, cette saison,  par le ministère de l'Agriculture afin d’améliorer la productivité des parcelles, soit pour les cultures irriguées ou pour les cultures à sec.

D’après la même source, 618 000 ha ont été traités contre les maladies fongiques qui font leur apparition chaque année dans les parcelles céréalières. Mais cela n’empêche pas de poursuivre continuellement le contrôle dans les points noirs, à travers les visites de terrain et la vulgarisation.

D’un autre côté, l’Agence de la vulgarisation agricole et de la formation agricoles (AVAFA) a introduit un nouveau dispositif de vulgarisation qui sert à informer à distance l’agriculteur et à l’aider à acquérir les bonnes pratiques agricoles. Une application numérique comportant des informations émises sur SMS devant permettre à l’agriculteur d’avoir des données sur la fertilité du sol, le dosage des pesticides et le traitement des plantes ainsi que d’autres informations utiles qui l’accompagnent durant toute la saison, est déjà en ligne, a rappelé M. Chalghaf.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.