Aller au contenu principal

Maher Damak, un jeune Tunisien qui invente des polymères qui favorisent la plantation et réduisent la pollution

Maher Damak, un jeune Tunisien qui invente des polymères qui favorisent la plantation et réduisent la pollution

Maher Damak, étudiant de 28 ans en doctorat au Massachusetts Institute of Technology (MIT) en Ingénierie mécanique. Spécialiste en mécanique des fluides, science des matériaux et phénomènes d'interfaces, il travaille principalement sur des problématiques liées à l'eau et à l'agriculture. Ce doctorant, qui s'est distingué aux Etats-unis par ses innovations, a travaillé pendant quatre ans sur deux projets, dont l'un est axé sur l'agriculture qui développe une technologie visant à " réduire l'inefficacité de l'épandage des pesticides dans l'agriculture". 

Selon Maher Damak "2% des pesticides utilisés dans l'agriculture se répandent effectivement sur la plante, 98% est perdue et se retrouve dans le sol ou dans les sources d'eau à cause du vent". Pour faire face à ces pertes, l'idée du projet consistait à développer des "polymères qu'on ajoute aux pesticides qui favorisent leur adhésion aux plantes. Cela permettra de réduire la pollution".

"Si un agriculteur vaporise 100 litres par hectare, théoriquement il pourra vaporiser seulement 10 litres par hectare pour le même effet" a-t-il expliqué.

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.