Aller au contenu principal

L’UTAP confirme l’existence de la tuberculose bovine en Tunisie

L’UTAP confirme l’existence de la tuberculose bovine en Tunisie

Le président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Abdelmajid Zaar, a confirmé l’existence de la tuberculose bovine en Tunisie, appelant à l’attribution de moyens considérables pour l’éradication de cette maladie. Il a souligné le souci de l’organisation agricole de l’éradiquer.

M. Zaar a par ailleurs appelé, dans le cadre de sa participation à la Journée nationale de lutte contre la tuberculose bovine, à la nécessité de lancer le fonds pour la santé animale pour  intervenir automatiquement dans la lutte contre de nombreuses maladies qui affectent le troupeau, pour développer le cheptel et garantir une production animale (viandes et lait) de bonne qualité, à long terme.
Le responsable a déclaré que l’objectif du fonds de santé était d’être similaire au « fonds des pandémies »  dans lequel l’éleveur et l’État contribuent principalement au développement du cheptel et assurent la continuité de la production tunisienne.
Pour sa part, et intervenant dans le même cadre, le doyen des médecins vétérinaires, Ahmed Rejeb, a précisé que l’éradication de cette maladie exige des efforts continus ainsi que des inspections périodiques de la part des municipalités et des médecins vétérinaires dans les abattoirs.

« On ne peut pas éradiquer la tuberculose chez l’homme, sans éradiquer la tuberculose bovine. C’est une maladie contagieuse qui peut être transmise par l’animal. Elle se transmet par l’air et se propage par le contact avec des animaux domestiques infectés. La tuberculose bovine peut être, aussi, transmise à l’homme quand il consomme du lait cru provenant des vaches infectées. », a-t-il souligné. Il a ajouté que la pasteurisation du lait d’animaux infectés à une température suffisante pour tuer les bactéries, permet d’empêcher la propagation de la maladie chez l’homme.
D’autre part, le directeur général des services vétérinaires au ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Malek Zrelli, a rappelé qu’une enveloppe de près de 2 millions de dinars a été consacrée au titre de l’année 2018, à la lutte contre la tuberculose bovine dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre cette maladie à l’horizon 2032. 

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.