Aller au contenu principal

L’UGTT constitue un collectif national contre l’Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) 

L’UGTT constitue un collectif national contre l’Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) 


L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a annoncé hier, jeudi 23 mai, qu’elle constituera un collectif national contre l’Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) 

Le secrétaire général de l’UGTT, Nouredine Taboubi a prévenu dans ce sens que cette initiative n’aura aucune tendance « politique », toutefois, elle sera ouverte à toutes les composantes de la société qui sont conscientes des effets et des impacts néfastes de cet accord sur notre économie. Il a notamment assuré que l’UGTT sera préoccupée de l’avancement des négociations autour de cet accord tout en exerçant « une pression positive » pour éviter toute atteinte de la souveraineté de la Tunisie, notamment dans la conjoncture actuel.

Il est à rappeler que l’UGTT s’est engagée, récemment, au collectif tunisien baptisé « Block ALECA » qui dénonce cet accord et qui considère que ses impacts sur l’industrie et l’agriculture tunisiennes font de lui un deal «colonialiste». Ce mouvement a tant appelé à la nécessité de mettre à niveau le secteur agricole par la mise en place d’un programme national avant l’entrée en application de l’ALECA entre la Tunisie et l’Union européenne, et ce, pour le préparer à la concurrence avec l’Europe.


 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.