Aller au contenu principal

L’importation des céréales contribue à la hausse du déficit de la balance alimentaire estimée à 364,8 MD 

L’importation des céréales contribue à la hausse du déficit de la balance alimentaire estimée à 364,8 MD 

 

La balance commerciale alimentaire a enregistré, durant avril 2019, un déficit de 364,8 MD contre un excédent de 219,5 MD durant la même période de l’année précédente, selon l'Observatoire National de l'Agriculture (ONAGRI). 

Ce déficit est dû à l'augmentation de la valeur des importations alimentaires de 18,6 % contre 12,0% pour celle des exportations. Le taux de couverture baisse, ainsi, de 112.1% en avril 2018 à 83,1% en 2019. Ce déficit est le résultat de la hausse de la valeur des importations, en particulier celles des céréales et la réduction du rythme des exportations de l’huile d’olive, explique l'ONAGRI.


 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.