Aller au contenu principal

Les agriculteurs menacent de vendre leurs récoltes de céréales aux circuits parallèles et non réglementés

Les agriculteurs menacent de vendre leurs récoltes de céréales aux circuits parallèles et non réglementés

Signe de colère et de contestation, plusieurs agriculteurs à Béja ont boycotté les travaux du colloque scientifique sur les grandes cultures au nord et nord-ouest organisé, hier, par le Centre régional de recherches en grandes cultures à Béja, en présence du ministre de l’Agriculture, Samir Taieb.

Les agriculteurs ont mené cette action pour exprimer leur refus de l’indifférence et de l’ignorance du ministre qui fait la sourde oreille à leurs revendications.

Ces agriculteurs qui ont tant appelé à la révision à la hausse des prix à la production des céréales ont menacé de hausser le ton et de s’orienter vers les circuits parallèles et non réglementés pour vendre leur  prochaine récolte.

Dans ce contexte, le président de la coordination Agriculteurs en colère, Wassim Slouati, a rappelé les difficultés assumées par l’agriculteur face à l’endettement, l’absence de l’appui, la hausse des prix des engrais et pesticides et le manque de financement et subventions. Pour sa part, le président de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche à Béja, Chokri Dejbi a notamment affirmé que le Conseil régional a adopté les revendications des agriculteurs de la région et va les transmettre aux autorités centrales.

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.