Aller au contenu principal

Le ministère de la santé rassure et appelle à boycotter les produit contenant les additifs cancérogènes

Le ministère de la santé rassure et appelle à boycotter les produit contenant les additifs cancérogènes

En réponse à la liste de produits alimentaires contenant des additifs cancérigènes adressée par l’Algérie, le ministère de la Santé informe les citoyens, après enquête et vérification, que ces additifs sont autorisés l'utilisation en Tunisie, sauf les l’E102  qui est déjà interdit conformément à la décision du ministre du Commerce du 30 mai 1979. 

Le ministère de la santé indique, dans un communiqué rendu public, que les équipes de contrôle ont engagé les enquêtes et les inspections nécessaires, en collaboration avec toutes les parties, pour vérifier la présence des produits douteux sur nos marché et pour saisir et détruire tout produit non conforme aux conditions d’hygiène.  
Le ministère a également appelé à boycotter ces produits de contrebande et à veiller à consommer des produits qui ne contiennent pas des colorants alimentaires E131 et E102 et E123.

Il est à rappeler la liste de produits alimentaires contenant des additifs cancérigènes cite les jus de mangue des marques Mazen et Delta contenant le E211, le jus de la marque Mounesh contenant le E330, le jus de la marque Freshy contenant le E171 et le E102, le jus de la marque Super Squash contenant le E220. Outre les chips de la marque Al Batal et les biscuits Custard Cream contenant le E223 et le lait de la marque Luna contenant le E225. 
Le ministère de la Santé algérien a assuré que ces produits détruisent les cellules immunitaires chez l’être humain ainsi que la mémoire, et causent des convulsions chez les femmes et les enfants, selon des informations obtenues par un médecin tunisien.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.