Aller au contenu principal

Lancement du projet ERASMUS + GEOMAG

Lancement du projet ERASMUS + GEOMAG

Le projet ERASMUS+GEOMAG vient d’être lancé au début du mois de Mars en Tunisie. Pour avoir plus de détails sur ses objectifs et ses apports, Flehetna a contacté Mme Zohra Lili Chabaane, Coordinatrice du projet ERASMUS+ GEOMAG, Professeur de Télédétection, SIG et gestion des ressources en eau et Directrice du laboratoire de recherche GREEN-TEAM à l'INAT / Université de Carthage, pour une interview autour du sujet : 

Quels sont les Objectifs du projet ERASMUS+GEOMAG ?

Le projet GEOMAG a pour objectif principal de contribuer à mieux organiser et optimiser la gestion du secteur et du territoire agricole et de l’Environnement en Tunisie à travers une meilleure utilisation de la Géomatique.

Sur le plan professionnel, il vise à sensibiliser et mobiliser les cadres des secteurs de l'agriculture et de l'environnement vis-à-vis des enjeux de la qualité, de la norme et de la bonne gouvernance des données géographiques, sous-tendant la compétitivité et l’efficience dans la gestion de la ressource, sensibiliser et apporter aux professionnels concernés une formation professionnelle (FP) adaptée active (formation- action)et créer un vivier d’expertise et de partage d’expérience. 

Sur le plan académique, ce projet vise, à travers l’ingénierie pédagogique, à  concevoir des modules en Géomatique adaptés à la gestion de l'agriculture, des espaces agricoles et de l'environnement au niveau de la formation initiale (FI) destinée à des étudiants dans différents niveaux  (Licence, Mastère, Cycle ingénieur et Doctorat), au niveau de la formation professionnelle continue (FP), comme il est destinée à des professionnels en exercice. Il vise également à construire des ressources en e-learning pour élargir le champ d’attraction des modules à coûts maîtrisés.

Quelle sont les priorités du projet GEOMAG ? 

Ce projet aborde 4 priorités à savoir : Environnement, Ingénierie et techniques apparentées, TIC, Agriculture, sylviculture et halieutiques.

Il a pour objectif de renforcer les capacités en Géomatique appliquée à l’agriculture et à l’environnement en Tunisie permettant de mieux organiser le secteur de la géomatique, particulièrement en ce qui concerne l’offre de formation diplômante et la formation continue particulièrement dans le secteur de l’agriculture et de l’environnement.

Quel est l’apport de ce projet sur le contexte tunisien ?

Ce projet sera essentiellement basé sur le diagnostic de l’existant en Tunisie en ce qui concerne l'usage de la télédétection et des SIG ainsi que la circulation de l’information (par les partenaires du monde socio--- économique reliés au secteur agronomique et à l’environnement) et au niveau des offres de formation et recherche universitaire et de formation continue. 

Il permettra également l’évaluation des besoins du secteur en question au point de vue formation diplômante et formation continue, normalisation et qualité des données ainsi qu'au point de vue réglementation vis à vis de la responsabilité de production et de circulation de l'information géographique en général et particulièrement dans les domaines de l'agriculture, de la gestion des ressources naturelles et de l'environnement.

GEOMAG, par l'ingénierie pédagogique et le développement de modules spécifiques en formation initiale et en formation continue, permettra notamment de sensibiliser autour des aspects liés à la  qualité et la normalisation des données géographiques ainsi qu’à l’importance de la mutualisation des moyens pour la circulation de l'information géographique et ceci tout particulièrement dans le domaine de l'agriculture et de l'environnement en Tunisie. 

Le projet accompagnera dans une démarche qualité deux processus pilotes de formation (le mastère GOIDE de la FLAH de Mannouba et le M2 GEOMAG de l'INAT).

Quels sont les partenaires de ce projet ?

Ce projet sera réalisé par plusieurs partenaires en Tunisie dont l’Université de Carthage qui  est la coordinatrice du projet et intervient à travers une équipe de l’INAT, l’ESA Mograne et SUP’COM, l’UTM qui intervient par une équipe de l’ENIT et de la FST, l’UMA qui intervient à travers une équipe de l'ISAMM et la FLAHM, l’UJ qui intervient à travers l’ESIM et l’ISP Tabarka, l’USo qui intervient à travers une équipe de l’ISA Chott Meriem, l’US qui intervient à travers une équipe de l’ENIS, l’ISET Nabeul, l’AGEOS, association société civile pour promouvoir le domaine du Géospatial en Tunisie et en Afrique. Nous avons également des partenaires en France,  en Roumanie et en Espagne.

Nous avons également des partenaires en France (ENSG, Le CNAM Paris, AgroParisTech, Le CIRAD et AFIGEO),  en Roumanie (l'USAMV de Bucarest, l'Agence Spatiale Romaine) et en Espagne (l'Université de Cordoba).

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.