Aller au contenu principal

La COP 24 tire la sonnette d’alarme pour s’engager en urgence et freiner les impacts du changement climatique

La COP 24 tire la sonnette d’alarme pour s’engager en urgence et freiner les impacts du changement climatique

Les travaux de la 24ème Conférence des parties à la convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) (COP24) ont démarré officiellement le 2 décembre à Katowice, dans le sud de la Pologne. L’objectif de cet évènement serait de à mettre en place un plan d’action urgent et efficace pour la mise en œuvre des engagements pris par presque tous les pays de la planète en ce qui concerne les enjeux climatiques.

Dans son allocution à l'ouverture de cette conférence, le secrétaire général de l'ONU a mis en garde contre l’importance de l’enjeu et a déclaré que les indicateurs ne sont pas rassurants : « Nous n'allons pas du tout dans la bonne direction pour freiner le changement climatique qui va plus vite que nous », Même si nous sommes les témoins d'impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n'allons pas assez vite… Le changement climatique avance plus vite que nous et nous devons rattraper notre retard le plus vite possible, avant qu'il ne soit trop tard.

Le secrétaire général a appelé, dans ce contexte, à agir en urgence, et collectivement, pour réclamer plus d'engagements et pour aider les communautés et les pays les plus vulnérables, comme les Etats insulaires et les pays les moins avancés, en soutenant les politiques d'adaptation et de résistance" aux impacts du dérèglement climatique. 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.