Aller au contenu principal

La baisse du nombre d'abeilles et des pollinisateurs menace la sécurité alimentaire mondiale ! 

La baisse du nombre d'abeilles et des pollinisateurs menace la sécurité alimentaire mondiale ! 

La baisse du nombre d'abeilles et des pollinisateurs à l’échelle mondiale représente une menace sérieuse pour la sécurité alimentaire et la nutrition, ainsi que pour l'ensemble de plantes qui jouent un rôle essentiel pour le bien-être humain et les moyens d'existence. 

A cet effet, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a indiqué hier, à l’occasion de la journée mondiale des abeilles, que les pays devraient en faire davantage afin de protéger ces alliés indispensables dans la lutte contre la faim et la malnutrition. 

« Les abeilles sont grandement menacées par les effets combinés du changement climatique, de l'agriculture intensive, de l'usage de pesticides, de la perte en biodiversité et de la pollution. Les pays sont appelés à s'orienter vers des politiques alimentaires et des systèmes durables en faveur des pollinisateurs», selon FAO. 

Il est à rappeler que le récent rapport de la FAO sur « La situation mondiale de la biodiversité pour l'alimentation et l'agriculture » a également cité de nombreuses espèces, associées à la biodiversité, notamment les abeilles, qui sont gravement menacées. Ce rapport a appelé les gouvernements, ainsi que la communauté internationale, à en faire davantage pour lutter contre les principaux facteurs responsables de la perte de biodiversité.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.