Aller au contenu principal

Hausse des prévisions pour la production céréalière mondiale

Hausse des prévisions pour la production céréalière mondiale

Dans son bulletin publié sur l'offre et la demande de céréales, l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), a annoncé que la production céréalière mondiale pour 2018 sera revue à la hausse pour atteindre les 2 601 millions de tonnes, et ce en raison d'estimations plus élevées concernant la production de blé au Canada et en Chine. Toutefois ces prévisions demeurent en dessous du niveau record enregistré en 2017.

La FAO a également annoncé que la production mondiale de riz devrait, cette année, surpasser le niveau record de 1,3 % enregistré l'année dernière pour atteindre les 513 millions de tonnes.

La production mondiale de blé pour 2018 devrait maintenant tabler autour des 728 millions de tonnes, marquant notamment une baisse de 4,3% par rapport à l'année précédente.

La production mondiale de céréales secondaires devrait atteindre 1 360 millions de tonnes, soit une baisse de 2,2 % par rapport à 2017. Les cultures de céréales secondaires actuellement en train d'être plantées dans les pays de l'hémisphère sud et des perspectives préliminaires ont de fortes chances d'entraîner une expansion des plantations de maïs en Amérique du Sud.

La FAO prévoit, en outre, une hausse de 0,2% de l'utilisation mondiale de céréales, ce qui lui ferait atteindre un niveau record de 2 653 millions de tonnes, stimulée par une hausse de l'utilisation du maïs à des fins animales ou industrielles, en particulier en Chine et aux Etats-Unis. L'utilisation de blé à des fins alimentaires devrait augmenter de 1,0%, tandis que l'utilisation de riz devrait augmenter de 1,1%.
A l'issue de la saison 2019, les stocks céréaliers mondiaux devraient atteindre près de 762 millions de tonnes, soit presque 6,5% de moins que leur niveau record d'ouverture. Les stocks mondiaux de céréales secondaires devraient chuter pour la première fois en six ans, tandis que ceux du blé sont appelés à diminuer de 4,5% en raison des prélèvements effectués par les principaux pays exportateurs.
Selon le bulletin du FAO, les stocks mondiaux de riz devraient augmenter de 2,6% pour atteindre les 176,6 millions de tonnes. Le commerce international de céréales devrait diminuer de 1,1 % par rapport au niveau record atteint entre 2017 et 2018, avec notamment une régression du commerce de blé et de riz.

Le commerce mondial de céréales secondaires devrait rester proche du niveau record atteint l'année dernière, avec près de 195 millions de tonnes et une hausse des quantités de maïs, tandis que celles de sorgho accuseront une baisse.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.