Aller au contenu principal

Gabès :Les marins-pêcheurs réclament leurs quotas de thon rouge

Gabès :Les marins-pêcheurs réclament leurs quotas de thon rouge

Les marins-pêcheurs réclament leur droit aux quotas de thon rougeau gouvernorat de Gabès. Ils sont menacés par le retard d’exécuter l’accord sur la répartition des quotas et par la disparition du poisson bleu qui est devenu nourriture du thon rouge.

Menant plusieurs mouvements de contestations, ces pêcheurs ont appelé le gouvernement et les autorités de tutelle à exécuter l’accord conclu entre le ministère de l’Agriculture et l’UTAP, concernant la répartition des quotas de thon rouge pour l’année 2018 et l’octroi de 18 nouveaux permis de pêche du thon rouge, nombre qui sera porté à 20, suite à l’augmentation du quota de la Tunisie, soit huit permis en 2018, six en 2019 et six encore en 2020.

En marge d’une conférence de presse sur la crise du secteur agricole, Salah Ghouma, membre de la Chambre régionale de la pêche a souligné que « les pêcheurs de cette région souffrent de plusieurs difficulté à cause de la pollution maritime et à cause de la prolifération du thon rouge dans le Golfe de Gabès, espèce qui représente une menace pour les réserves de poisson bleu ». Selon lui « le thon rouge peut manger l’équivalent de son poids de poisson bleu, principale source de revenu des marins-pêcheurs. Le pêcheur est désormais doublement menacé par le retard à exécuter l’accord sur la répartition des quotas et aussi par la disparition du poisson bleu, devenu nourriture du thon rouge »

 

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.