Aller au contenu principal

FAO : L’indice des prix des produits alimentaires reste stable …

FAO : L’indice des prix des produits alimentaires reste stable …

L’indice FAO des prix des produits alimentaires est resté globalement stable au cours du mois de mars. 

Selon un rapport de référence publié aujourd’hui par l’ONU, la hausse du prix des produits laitiers a été compensée par la baisse des cours des céréales, des huiles végétales et du sucre. 

L’indice, qui mesure la variation mensuelle des cours internationaux d’un panier de denrées alimentaires, s’est établi en moyenne à 167 points en mars 2019, en baisse de 2 points par rapport à février et de 3,6% par rapport à son niveau de mars 2018.  

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture a également publié de nouveaux chiffres concernant la production et les stocks mondiaux de céréales, illustrant les importantes révisions à la hausse apportées suite aux résultats du recensement agricole entrepris par la Chine en 2017 : 

- L’indice FAO des prix des produits laitiers a augmenté de 6,2% au cours du mois de mars, enregistrant une troisième hausse consécutive, qui s’explique par la hausse de la demande des importations en beurre, fromage et lait entier en poudre, en anticipation de la réduction des exportations en provenance d’Océanie.

- L’indice FAO des prix de la viande a également enregistré une légère hausse de 0,4% par rapport à février, sous l’effet de l’augmentation de la demande chinoise d’importations en porc, volailles et viande bovine.

- L’indice FAO des prix des huiles végétales a reculé de 4,4%, en raison d’un fléchissement de la demande d’importation d’huile de palme, d’une augmentation de la production d’huile de soja aux Etats-Unis et de l’accumulation de stocks de colza au Canada.

- L’indice FAO des prix des céréales a chuté de 2,2% au cours du mois, principalement dû à la baisse des prix du blé et du maïs, deux produits dont l’offre à l’exportation est abondante et dont les perspectives de récolte sont favorables dans les principaux pays producteurs. Les prix internationaux du riz se sont légèrement affermis en mars.

- L’indice FAO des prix du sucre a diminué de 2,1% car les récoltes dans les principaux pays producteurs ont été plus importantes que prévu. Les dernières estimations concernant la production en Inde indiquent une augmentation de 8% en glissement annuel sur la période octobre 2018 - janvier 2019 et l’Inde est en passe de détrôner le Brésil comme premier producteur mondial de sucre.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.