Aller au contenu principal

FAO : « L’Afrique la région la plus touchée par la sous-alimentation, 30% luttent pour avoir assez à manger »

FAO : « L’Afrique la région la plus touchée par la sous-alimentation, 30% luttent pour avoir assez à manger »

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a annoncé que la faim est en augmentation dans presque toutes les sous-régions africaines, faisant de l’Afrique la région la plus touchée par la sous-alimentation, avec près de 20%. La situation est principalement provoquée par les conflits et le changement climatique, elle est particulièrement critique en Afrique de l'Est, où 30,8% (133 millions de personnes) luttent pour avoir assez à manger.   

"Les agriculteurs ont toujours été des innovateurs. Ce dont ils ont besoin, ce sont des politiques qui les protègent et augmentent leur résilience au changement climatique. Ils ont besoin d'un accès à l'information, à la technologie et aux investissements, et ils doivent être amenés au débat sur l'innovation", a déclaré le Directeur adjoint de la FAO, en marge de sa participation au dialogue de haut niveau sur le leadership en matière de sécurité alimentaire en Afrique organisé par le gouvernement rwandais à Kigali (5-6 août).

Les secteurs de l'alimentation et de l'agriculture en Afrique sont parmi les plus vulnérables aux impacts négatifs du changement climatique. Les petits agriculteurs, les petits entrepreneurs et leurs familles, dont les moyens de subsistance dépendent de l'agriculture pluviale, sont les plus menacés par le changement climatique. 

Les participants à la conférence ont entendu dire qu’il est possible de s’adapter à ces risques par des mesures immédiates et audacieuses axées sur la résilience.
 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.