Aller au contenu principal

Demain, coup d’envoi de la 1ère phase de traitement du dessèchement des palmes à Kébili

Demain, coup d’envoi de la 1ère phase de traitement du dessèchement des palmes à Kébili

Après une première apparition l’année dernière en Tunisie, la pathologie de dessèchement des palmes serait de retour depuis quelques semaines au sud de la Tunisie pour attaquer sévèrement, et de nouveau, les oasis de Kébili, Douz, Souk Lahad, Rjim Maatoug , El Faouar et plusieurs autres zones de la région de Kébili. 
Cette maladie causée par un champignon tellurique et émergent, suite au changement climatique, engendre un phénomène anormal de jaunissement particulier luisant accompagné souvent d’un relâchement. La maladie continue ensuite sa progression vers l’intérieur et détruit les jeunes feuilles et le bourgeon terminal. 

Pour avoir plus d’informations sur l’état des lieux, Flehetna a contacté Adel Jammazi, sous-directeur à la direction générale de la santé végétale et du contrôle des intrants agricoles. Ce dernier a annoncé que le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche a déployé tous les efforts nécessaires pour lutter contre la réapparition de ce phénomène dans un temps record, et ce en fournissant dans une première phase 2000 litres de Borax.

Une première phase de traitement des palmes atteintes sera entamée à partir de demain, mercredi 11 juillet 2018. Dans une deuxième phase, le ministère fournira, d’ici la fin du mois, 50 000 litres du même produit, ainsi que les équipements nécessaires pour le traitement de de ce phénomène (pulvérisateurs, combinaisons, masques et lunettes de protection, etc.), souligne M. Jammazi . Il a ajouté que le traitement se fait impérativement après le nettoyage des fossés dans les oasis parce qu’il faut avant tout couper, transférer et brûler les folioles infectées, puis les enterrer afin d’éviter la contamination des zones avoisinantes.

M. Jammazi a en outre rappelé que, suite à la première apparition de ce phénomène l’année dernière, le ministère a mis en place un plan de suivi  et de contrôle dans les oasis contaminées qui a démarré au mois de février 2017 en coordination avec le Commissariat Régional au Développement Agricole, le Centre technique des dattes et tous les intervenants chargés du suivi de ce dossier. Le ministère de l’Agriculture entamera notamment, en 2019, une campagne nationale pour la lutte contre le dessèchement des palmes en Tunisie. Cette initiative vise à informer et à sensibiliser les acteurs concernés quant aux mesures nécessaires pour faire face à cette maladie. L’objectif serait notamment d’inciter les agriculteurs à adopter les bonnes pratiques pour entretenir les palmiers et les protéger à court et à long terme. 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.