Aller au contenu principal

Croissance des exportations des fruits de 46.6% en volume et de 53.3% en valeur

Croissance des exportations des fruits de 46.6% en volume et de 53.3% en valeur

Selon un état de la situation des exportations des fruits du 2 janvier 2018 au 29 octobre 2018 établi par le Groupement interprofessionnel des Fruits (GIFruits), les exportations de fruits en 2018 ont affiché une croissance de 46.6% en volume et de 53.3% en valeur, par rapport à l’année 2017. La valeur de ces exportations est passée de 55,383 million de dinars en 2017 à 84,916 million de dinars en 2018, et ce sur la base essentiellement des exportations de la pêche et la pastèque.

La pêche représente le produit le plus commercialisé vers le marché libyen puisque 9666 tonnes d’une valeur de 25968 MD ont été exportées durant les 10 premiers mois de 2018 soit une nette hausse de 51.9% en quantité et 67% en valeur. Les exportations de la pastèque ont connu aussi une hausse au cours de cette campagne soit 8952 tonnes contre 5746 tonnes l’année écoulée. En termes de valeur une progression de 58.5%. 

D’une autre part, le volume d’exportation de grenades est passé de 1988 tonnes en 2017 à 4627 tonnes en 2018, soit une augmentation de 2639 tonnes. Les autres produits ont observé une croissance de 37,4% pour les raisins, Figue de Barbarie (39%), Melons (43%), et Nectarines (10.9%)

La Libye demeure le premier importateur des fruits durant les 10 premiers mois de 2018 avec 45.8% de part de marché en termes de valeur et 71% en termes de quantité. Elle a importé, durant ces 10 mois, pour une valeur de 38944 MD soit une augmentation de (+70,3%) comparant de l’année dernière. Suivi par l’Etats-Unis avec 14820 MD en 2018 contre 13056 MD en 2017. Les exportations en termes de valeur vers d’autres marchés ont également enregistré une légère augmentation : le Qatar (+15%), la France (+11%), l’Italie (+8.9%) et le Koweït (+7,4%)

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.