Aller au contenu principal

Contrôle de toutes les opérations de vente sur les marchés du bétail

Contrôle de toutes les opérations de vente sur les marchés du bétail

Dans le cadre d'une approche qui vise à organiser davantage les transactions commerciales et de lutter contre la spéculation perpétrée par les intrus et la contrebande à travers les frontières terrestres, le ministère du commerce a décidé de contrôler toutes les opérations de vente sur les marchés de bétail les plus importants de Tunisie (El Ouardia, El Fahs, Mateur, Menzel Temime),
Selon le directeur de la concurrence et des recherches économiques au ministère de l'Intérieur, Chokri Rejeb, les opérations de contrôle seront assurées par des équipes communes des ministères du Commerce et de l'Intérieur, depuis l'ouverture des marchés du bétail jusqu'à leur fermeture.

Afin de conférer plus de transparence aux transactions commerciales sur les marchés, et afin de veiller à l'application de l'accord entre les éleveurs et les bouchers dans le cadre de l'approvisionnement direct en veaux engraissés, une carte professionnelle sera octroyée aux bouchers. Cette convention a été établie entre la direction générale de la concurrence et des recherches économiques au ministère du commerce, la Chambre nationale des bouchers et celle des commerçants de volailles en détail. 
Selon Chokri Rejeb, cette convention serait une sorte de contrat entre les éleveurs et les bouchers pour l’engraissement de 5000 veaux qui seront importés par des sociétés spécialisées dans l’engraissement et des agriculteurs privés. Ces veaux seront prêts à la vente dans six mois, considérant que cette décision aura un impact direct sur l'approvisionnement des marchés et des prix.

Concernant les préparatifs du mois de Ramadan, plusieurs mesures seront mises en place afin d'augmenter les quantités de viandes importée hebdomadairement par la société Ellouhoum pour couvrir les besoins des bouchers, selon le ministère du Commerce.
Concernant le secteur de la viande de volailles, il a été convenu de développer le système législatif, en élaborant des textes spécifiques à chaque secteur, selon les spécificités techniques des produits, outre l’application du cahier des charges et la distribution des volailles et leurs dérivés, en collaboration avec les différentes autorités spécialisées, notamment en matière de promotion des poulets vivants et d'abattage anarchique. Des campagnes de contrôles cibleront également la qualité des produits fabriqués à partir de viandes de volailles et le degré de conformité de l'étiquette exacte du produit avec ses composants de base, les conditions de son transport et de sa présentation ainsi que la durée de sa validité, lors de l’approvisionnement.

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.