Aller au contenu principal

Chicago : Les cours du blé et du mais en baisse … 

Chicago : Les cours du blé et du mais en baisse … 

Suite à la diffusion d'un rapport officiel anticipant une production totale de blé plus importante que prévu aux Etats-Unis, les cours du blé ont reculé, jeudi 10 mai à Chicago, les prix du maïs ont aussi baissé. En revanche, les prix du soja ont grimpé.
Dans son rapport mensuel sur les produits agricoles dans le monde, le ministère américain de l'Agriculture (USDA) a anticipé une récolte américaine de blé pour la campagne 2018/2019 plus considérable qu'escompté. Selon cette source, «  la récolte de blé d'hiver a été affectée par la sécheresse ces derniers mois, mais pas autant que craint par les analystes. De plus, les récoltes de printemps devraient nettement augmenter par rapport à l'an dernier, à la faveur d'une augmentation des superficies et des rendements.  Résultat : les stocks de fin de campagne devraient ressortir à 955 millions de boisseaux, un niveau au plus bas en quatre ans mais plus élevé que prévu par les analystes (930 millions). »
Alexandre Boy, analyste en chef du cabinet Agritel, a souligné que « Pour le reste du monde, il y a une nette réduction des stocks de report en blé, principalement chez les huit principaux exportateurs, de l'ordre de 12 à 13 millions de tonnes ... Ce scénario est « plutôt porteur », selon lui, même si « d'ici la moisson, beaucoup de choses peuvent se passer encore. En maïs, conformément à nos attentes, on a vu une forte baisse des stocks mondiaux, 35 Mt de baisse, principalement due à une baisse en Chine et aux Etats-Unis »
Selon Rich Nelson de la maison de courtage Allendale, les chiffres sur le maïs américain étaient de leur côté « très proches des attentes». L'USDA n'a pas modifié ses prévisions pour la campagne 2017/2018 et prévoit une légère baisse de la production américaine pour la campagne en cours.
Selon Bill Nelson, de Doane Advisory Services, les acteurs du marché ont en revanche pu être surpris, par la forte diminution anticipée des stocks de fin de campagne dans le monde, grâce notamment à une consommation mondiale de maïs devant augmenter de 2 %.
Du côté du soja, l'USDA a révisé à la baisse les stocks de fin de campagne 2017/2018 aux Etats-Unis, en relevant un peu la demande pour la trituration. Pour la campagne en cours, les chiffres sur la production étaient plus ou moins conformes aux attentes, selon Rich Nelson. En revanche l'USDA a estimé que les exportations de soja américain augmenteraient légèrement cette année, malgré les menaces de sanctions chinoises.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.