Aller au contenu principal

Chambre des fabricants et exportateurs des produits de la pêche : Non aux nouvelles redevances portuaires…

Chambre des fabricants et exportateurs des produits de la pêche : Non aux nouvelles redevances portuaires…

La Chambre nationale des fabricants et exportateurs des produits de la pêche refuse la décision du ministère de l’Agriculture, fixant la liste des redevances portuaires au profit de l’Agence des ports et des installations de pêche (APIP).
Dans un communiqué rendu public, le 4 juillet, la Chambre appelle le ministère à revenir sur sa décision de fixer les redevances qui concernent les travaux temporaires et les superficies couvertes lesquelles (redevances) ont augmenté de plus de 400%. "Les autorités de tutelles sont appelées à faire participer les professionnels à la prise de décision après une étude sérieuse et approfondie", souligne la Chambre.

La Chambre met également en garde contre les impacts négatifs de cette décision sur le secteur de la pêche et l’économie nationale, rappelant que les professionnels ont mobilisé des investissements colossaux en vue de répondre aux normes internationales, notamment européennes en vigueur.

Il y a lieu de rappeler qu’un arrêté du ministère de l’Agriculture a fixé la liste des redevances afférentes au débarquement des produits de la pêche et à l’utilisation du domaine et de l’outillage publics des ports de pêche.
L’Agence bénéficie de l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée pour les activités et services fournis aux tiers ainsi que de l’exonération de toutes impositions grevant les recettes de l’agence.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.