Skip to main content

Alerte : la Tunisie vers une crise d'eau potable de plus en plus imbuvable !

Alerte : la Tunisie vers une crise d'eau potable de plus en plus imbuvable !

Le ministre du commerce, Omar Behi, a indiqué qu'il existe une pénurie de l'eau en Tunisie où on a descendu sous "le seuil international pour déclarer une pénurie" qui est de 500 m³ par habitant et par an (En Tunisie c'est 467 m³ par habitant et par an).

La situation n'a fait que s'aggraver ces dernières années à cause des changements climatiques. S'ajoute à cela le mauvais état des infrastructures de la Sonede, responsable des pertes d'eau importantes lors de ses transferts. L'Observatoire tunisien de l'eau révèle que 30% de la quantité totale d'eau est à chaque fois perdue.

L'eau de robinet de Djerba, à titre d'exemple, ne correspond pas aux normes tunisiennes et internationales pour être considérée comme potable selon des laboratoires, à cause de la trop forte teneur en chlorure, en sodium ou en sulfate. Qui est le responsable numéro un de cette crise ? L'Observatoire a placé la Sonede comme étant le premier coupable, recensant pas moins de 419 plaintes citoyennes à la fin de l'été 2016.