Skip to main content

Quel avenir pour l'agritourisme en Tunisie ?

Quel avenir pour l'agritourisme en Tunisie ?

Quel avenir pour l'agritourisme en Tunisie ?

Le mardi 3 octobre 2017 s'est déroulé à Tunis un séminaire national pour la présentation de trois projets clés pour développer l'agritourisme bio, durable et équitable en Tunisie en présence de M. Samir Taieb Ministre de l'Agriculture, des Ressources hydrologiques et de la Pêche.

Organisé et financé par la Direction générale de l'Agriculture Biologique ainsi que la Fédération interprofessionnelle du Tourisme Tunisien en partenariat avec Inter-Environnement Wallonie, Accueil champêtre en Wallonie et l'Institut Eco-Conseil, cet événement fut une occasion propice pour présenter des actions de travail opérationnelles et aborder en même temps le sujet de l'agritourisme en Tunisie.

Durant cet atelier de travail, une action qui vise à développer entre 10 à 25 projets pilotes en agritourisme, biologiques équitable et durable représentatifs des 5 bioterritoires choisis dans le cadre de la stratégie nationale de développement de l'Agriculture Biologique en Tunisie, a été présentée.

Ces projets ont pour but de démontrer le potentiel de développement de l'agritourisme bio en Tunisie ce qui va servir prochainement comme référence à nos voisins.

Outre le développement de l'agritourisme, ces projets permettront en second lieu de créer de l'emploi dans des zones rurales où la situation économique est très fragile.

De plus, les projets d'agritourisme bio et durable permettront de mettre en valeur le travail fourni par les femmes agricultrices dans des activités touristiques.

L'agritourisme demeure un défi de taille que la Tunisie doit relever afin d'améliorer l'agriculture et le tourisme surtout que c'est un domaine en pleine expansion dans le monde entier.

Mais le problème ici, est-ce la Tunisie a pris les mesures nécessaires et a fait les études adéquates pour réussir ces projets ? Quel rôle doit jouer le ministère de l’Agriculture pour rendre l’impossible possible ? 

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.