Skip to main content

Le Qatar, principal sauveur de l’économie tunisienne ?

Le Qatar, principal sauveur de l’économie tunisienne ?

Le symposium économique tuniso-qatari a démarré le mardi 14 novembre à Doha en présence de Omar Behi, ministre du Commerce, Cheikh Khelifa Al Thani, président de la Chambre de commerce et d'industrie du Qatar, Aziza Htira, président du Cepex et de quelque 140 hommes d'affaires tunisiens.

Dans une interview accordée à nos confrères de Businessnews, Omar Behi a confirmé que le but ultime de sa visite est d'améliorer les chiffres inhérents à la balance commerciale, et ce, à travers l'export et la promotion de nos produits qui sont très appréciés au Qatar.

Concernant l'export, le ministre du Commerce a déclaré « il nous faut voir les marchés dans lesquels nous pouvons faire de grands progrès. Aujourd’hui, nous savons que 80% de nos exportations vont vers le marché européen, il nous faut donc chercher des marchés prometteurs comme l’Afrique et les pays du Golfe dont le Qatar, un pays qui a le pouvoir d’achat le plus élevé au monde. Le produit tunisien est beaucoup apprécié au Qatar et donc nous devons renforcer encore plus nos échanges commerciaux avec ce pays ».

Selon Omar Behi, la valeur des échanges avec le Qatar reste faible (30 MD) et que le but sera d’atteindre les 70 MD en 2018.

D'autre part, le ministre a mis le doigt sur le problème que recentrent les professionnels de l'export, à savoir la logistique : « surtout lorsqu’on pense que nous exportons beaucoup de produits agroalimentaires. Nous sommes actuellement en train d’essayer de mettre en place une ligne aérienne directe avec Qatar Airways pour le transport de nos marchandises, et nous pourrions même penser à effectuer le transport au travers d’avions militaires tunisiens ».

Que peut faire le gouvernement pour réduire ou dépasser ces contraintes ? Dans l’attente d’une réponse convaincante du gouvernement…

 

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.