Skip to main content

La culture de quinoa, sesbania et moringa, expérimentée à Sidi Bouzid

La culture de quinoa, sesbania et moringa, expérimentée à Sidi Bouzid

L’agriculteur Mohamed Moncef Hamdouni a lancé au mois de janvier une nouvelle expérience pilote de culture de quinoa et sesbania dans la région de Sidi Bouzid, avec succès.

Il avait en 2015 tenté la culture du Moringa, réussie également, ce qui l’a encouragé a retenter l’expérience.

Le Moringa s’adapte parfaitement avec le climat du centre-ouest Tunisien, et ses vertus cosmétiques et médicinales, notamment dans la lutte contre le diabète, le cholestérol, ou encore l’obésité sont reconnues.

On l’appelle également l’ami des pauvres, selon l’agriculteur, aurait sauvé par le passé plusieurs tribus africaines de la famine.

Ce nouveau venu sur nos terres est riche en vitamine et peut permettre au bétail de donner plus de lait, s’ils le consomment.

Sa période de floraison peut aller jusqu’à 8 mois, et l’huile de Moringa est très demandée, partout dans le monde.

Le Sesbania est utilisé comme aliment pour bétail, et constitue ainsi une substitution au fourrage dans le prix est devenu très cher.

L’audacieux agriculteur nous informent également que le quinoa a quasiment les mêmes caractéristiques et bienfaits que le Moringa, et qu’il est également très prisé dans le monde.

Mohamed Moncef Hamdouni avait présenté ses plantes dans des salons d’agriculture en Algérie et au Maroc, et espère avoir décroché quelques promesses de partenariats.

Bravo Monsieur pour votre audace et persévérance !

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.