Skip to main content

Kébili : La création d’un observatoire régional des dattes est une nécessité.

Kébili : La création d’un observatoire régional des dattes est une nécessité.

Une séance de travail consacrée au suivi des préparatifs de la saison de cueillette des dattes s'est tenue mardi 17 octobre au siège du gouvernorat de Kébili avec la participation des représentants de l'Union régionale des agriculteurs, de l’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat et du gouverneur de Kébili.

Lors de cette séance, les participants ont appelé à la mise en place d’un plan pour la promotion du secteur et à la création d’un observatoire régional des dattes.

Taoufik Toumi, le président de l’Union régionale des agriculteurs, a montré l'importance de mettre en place une base de données en ligne et actualisée à la portée des agriculteurs et exportateurs qui leur permettront de s'informer des chiffres et du rendement du secteur chaque saison à Kébili.

D'autre part, il a encouragé les agriculteurs à signer des contrats production pour assurer une meilleure récolte.

Abdallah Mkacher, le président de l’Union régionale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, a mis en évidence la nécessité de l'intervention de l'État pour aider à financer l’achat des moustiquaires et pesticides nécessaires afin de protéger les dattes. Aussi, il a souligné l'importance de résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les agriculteurs et les propriétaires des unités de collecte et de stockage des dattes.

Selon les estimations des autorités régionales, la récolte des dattes à Kébili devra dépasser cette année 200 mille tonnes, dont 186 mille tonnes de variété « Nour ».

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.