Skip to main content

Huile d'olive : du nouveau concernant les prix !

Huile d'olive : du nouveau concernant les prix !

Une réunion de travail s'est tenue le lundi 2 octobre 2017 au Ministère de l'Agriculture des Ressources Hydrauliques et de la Pêche entre le ministre Samir Taieb et quelques membres de la Chambre Nationale Syndicale des Exportateurs d'Huile d'Olive avec la présence de représentent de l'office national de l'huile, la direction générale de la production agricole et direction générale des études et du développement agricole en marge de préparation de la nouvelle saison de l'huile d’olive.

Dans ce contexte, Monsieur Abdel Salam Al-Wad, président de la Chambre nationale syndicale des exportateurs d'huile d'olive, s'est penché sur les préoccupations du secteur et a présenté plusieurs suggestions pour assurer le bon développement du secteur.

Suite à cette réunion, plusieurs mesures ont été prises :

- Formation d'un comité composé du Ministère de l'Agriculture, de l'office national de l'huile et de la Chambre nationale syndicale des exportateurs d'Huile d'Olive afin de mettre en place un conseil supérieur d’huile d'olive qui regroupe plusieurs ministères.

 - Examen de la loi de finances n ° 77 de 2008 concernant l'exonération des contrats de location des terres agricoles réservées à la culture de l'olivier des droits d’enregistrement et exonération des revenus en provenant de l’impôt.

- Examen de la loi OFITEC pour le contrôle sanitaire des plantes et des produits végétaux et la création d'un comité de travail composé du Ministère de l'Agriculture, ministère du commerce et la Chambre nationale syndicale des exportateurs d'huile d'olive afin de suivre de près le travail des laboratoires des producteurs et leur capacité à effectuer les analyses nécessaires.

- Intensifier la surveillance et la lutte contre le vol et la contrebande de l'huile d'olive et d'olives en coopération et coordination avec les ministères concernés.

D'autre part, Mr Samir Taieb a recommandé d'exercer une pression sur les prix de l'huile d'olive en tenant compte du pouvoir d'achat du Tunisien.

La question qui se pose maintenant, avant de prendre de telles mesures est-ce que Mr Samir Taieb a tenu compte d'autres facteurs qui interviennent dans la fixation de prix de l'huile d'olive tels que le cout de la production de l'agriculteur ? Est-ce que cette pression est étudiée et garantit les droits de l'agriculteur ?

Il est très important que le ministre prend cette fois une réelle initiative qui tient compte des différents partis, et qui émane d’une étude prévisionnelle et planifiée, plutôt que de balancer des recommandations qui, encore, s’éterniseront dans les tiroirs du ministère.

À la fin de la réunion, il a été convenu d'organiser une deuxième session de travail le mercredi 4 octobre 2017 avec la participation de tous les partis concernés.

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.